Décembre 2020

Un arbre habillé pour l'hiver

Les habitants de Berre habillent leur ville. Sous la houlette de plusieurs associations, pas moins de 80 personnes ont oeuvré à la réalisation de ce projet haut en couleurs. Avec leurs savoir-faire et leurs techniques, les adhérentes des ateliers des arts textiles du Forum ont offert de belles confections. Un projet qui va perdurer sur tout le Printemps avec l'habillage d'autres arbres.

Il suffit d’arriver devant le Ciné 89, pour qu’il devienne incontournable. Un platane plusieurs fois séculaire, a été revêtu d’un patchwork de couleurs. Durant deux jours en décembre, des plasticiens ont habillé cet arbre Totem des travaux réalisés au sein des ateliers arts textiles de plusieurs associations de la Ville.

On pense à tort que les associations ne sont pas connectées entre elles. Que leur spécificité ne leur donne pas l’occasion de tisser des liens autour d’idées ou de projets. Le tissu associatif berrois regorge d’ateliers autour des arts-textiles (couture, tricot, patchwork…). Les associations comme La Joie de Vivre Berratenco, le Forum de Berre, les Maisons de quartiers du Béalet, de la Mariélie, les services de Ville (tels la Médiathèque ou les Foyers de vie), la Maison de retraite les Jardins de Maurin - se sont associées afin de mettre en place, un projet artistique commun qui habillera les rues du centre-ville de Berre l’Etang.

En 2005, aux Etats-Unis, plus précisément à Boston est apparu le Yarn Bombing, un mouvement issu du Street Art. Son objectif ? Habiller les lieux publics d’ouvrages en textile. Les arbres ou les mobiliers urbains se sont ainsi parés de couleurs chatoyantes, les rendant moins impersonnels et originaux.

C’est ce que les associations de Berre avec le soutien de la municipalité et dans le cadre de la Politique de la ville, vont tenter de faire dans leurs différents ateliers en participant à cette aventure collective.

« Qu’ils s’agissent de tissus, des crochets, de tricots, de petits ou de grands formats, l’important sera de mettre en avant des savoirs-faires. » lance volontiers, Stéphanie Bohnert de la compagnie Rara Woulib qui est chargée, par le Forum, d’orchestrer cette réalisation commune.

Ce projet devait être inauguré lors du Carnaval et se prolonger jusqu’à la Fête de la musique de juin 2020. La crise sanitaire est passée par là et le projet n’a pas pu aboutir sous sa forme initiale. Comme il suscitait toujours autant d’engouement et de pugnacité, lors du premier confinement, certains membres des associations berroises ont continué à produire à domicile.

En cette mi-décembre, première étape du projet reporté, un premier arbre totem va être « habillé », par les participants des ateliers, sur la place de l’Hôtel de ville, à côté du Ciné 89 et dans un environnement festif des Fêtes de Noël.

Déjà l’arbre terminé que les passants étaient en émoi d’une telle originalité.

Un beau projet en somme qui va transformer la ville et qui promet de beaux lendemains Les associations partenaires ouvrent leur porte à toutes personnes intéressées par le projet.