3 piéces courtes

Danse et cirque

Tout public à partir de 6 ans

    Reporté pour la saison 21/22

CARDINALE SUD

Création 2021

Après La Rose des Vents, créée avec l’école de cirque de Shems’y, au Maroc et le groupe musical Aksak, la danseuse et chorégraphe Aïcha Aouad poursuit sa démarche de transmission et de création, avec trois duos/quatuors réunis sous le titre « Cardinale sud ». De ces balises maritimes servant à indiquer les directions des quatre points cardinaux, elle tisse des trajectoires entre le sud de la France et de la Méditerranée pour provoquer des rencontres inédites. Le premier de ces duos, Sud/Sud-Est, réunit Chaouki Amelal, circassien acrobate de l’école Shems’y, dont la roue Cyr est l’agrès de prédilection, et Kim Evin, danseur contemporain marseillais issu de la compagnie Grenade, virtuose du hip hop. Les cordes de la contrebasse et du violon de Christiane Ildevert et Patrice Gabet rythmeront les dialogues de ces deux corps en mouvement pour former un quatuor ardent et méditatif.

Chorégraphie : Aïcha Aouad

avec : Kim Evin - Chaouki Amellal - Christiane Ildevert - Patrice Gabet

PODE SER

Création 2018

Pode Ser illustre la difficulté d’être soi ; il est question de limites, d'aspirations mais aussi de désarroi. Peut-être le désarroi d'être au monde et de n'être que soi. Leila Ka s’engage seule dans un dialogue brut, à travers différents langages chorégraphiques, à la recherche des identités multiples qui constituent la personne. Entrée dans la danse par les portes du Hip-hop, interprète chez Maguy Marin pour May B, elle affronte, dans Pode Ser, le rapport à soi-même, à l’autre, à la société et s’élance dans une sorte de combat qui n’en finira plus. Combat que l’on devine tant à elle-même qu'aux assignations.

Pode Ser signifie « peut-être » en portugais, hommage à George Cordeiro qui m'a appris et à Maguy Marin qui m'a donné une chance. Lorsqu’on regarde au loin, derrière soi, on prend la mesure de ce que l’on a traversé, de ce et ceux qui nous ont sculpté, des paroles qui nous ont construit, on compte ceux qui nous ont accompagné et puis on s’étonne. On s’étonne de tout ce que l’on a été, les rôles qu’on a joués, certains assignés et de ce qu’on aurait pu être, peut-être… Une fille, une sœur, une élève, une conne, une vendeuse, une débutante, une femme, une timide, un profil, une voleuse, une meuf, la grosse, une blanche, une pro, une gestionnaire, une merde. Et lorsqu’on regarde là, juste devant soi, on compte tous ceux que l’on est aujourd’hui, on liste ceux qu’on devrait être ou rêveraient d’être encore, ainsi que tous les personnages dans lesquels on est disséminé. Et ça fait beaucoup.

C’EST TOI QU’ON ADORE

Création 2020

FESTIVAL FAITS D’HIVERS - PARIS

« La vie est un risque inconsidéré pris par nous, les vivants. » Anne Dufourmantelle, Éloge du risque Dans C’est toi qu’on adore, Leïla Ka interroge à nouveau le destin et les possibilités de changement. S’inscrivant dans le prolongement de sa première création en solo, Pode ser, qui traite de la difficulté d’être, C’est toi qu’on adore aborde ce même thème mais à l’échelle de la communauté cette fois-ci. La pièce se présente comme une allégorie de la vie en trajectoire sinueuse, faite de moments de victoire et d’autres de faiblesse, de rapports de force qui se renversent continuellement.

"


Août 2020

Etape de travail pour la Rose des vents

.

Retour en images sur l’étape de travail de la nouvelle création de la Cie Rose des vents présentée à Berre l’Etang le 27 août dernier, le long de la promenade littorale, lors de la balade contée et dansée, proposée en partenariat avec le Pôle Culture. Un avant goût du spectacle que le Forum accueillera en avril 2021, lors de la soirée Danse & Cirque, et qui réunira la Cie Leila Ka et la Cie Rose des vents.

DISPOSITIF APPLIQUE lors des spectacles du Forum

La jauge maximale admise dans le lieu de spectacle (Hall, salle polyvalente) tiendra compte de la distance minimale d’un siège entre les sièges occupés par une personne ou par un groupe de moins de 10 personnes ayant réservé ensemble.

- Placement du public par l’organisateur

- Organisation de la sortie annoncée en début de séance rangée par rangée

- Tenu d’un registre des contacts des personnes présentes à la soirée.

- Port du masque obligatoire sur toute la durée de la soirée ou en journée sauf pour les enfants de moins de 11 ans et les personnes en situation de handicap.

- Pas de buvette ni de restauration

- Pas de vestiaire